Arrêté Sécheresse dans l'Oise

Suite aux évènements climatiques de ces derniers mois (températures élevées et déficit pluviométrique), le Comité de gestion de la ressource en eau se réuni en Préfecture régulièrement afin de prendre les mesures nécessaires.

  • Générer en PDF
  • Suggérer

Le département de l'Oise est concerné par des arrêtés préfectoraux réglementant provisoirement les usages de l'eau

L'arrêté du 25 juillet 2019 place:

  • En situation de crise : le bassin versant de l’Aronde
  • En situation d’alerte renforcée : le bassin versant de la Divette-Verse
  • En situation d’alerte : les bassins versants de l’Avre, Haute-Somme, Noye, Trois-Doms
  • En situation de vigilance : les bassins versants de l’Automne-Ste Marie, la Brêche, la Bresle, l’Epte-Tröesne-Viosne, le Matz, la Nonette-Thève et l’Ourcq. 

De ce fait, des mesures de restrictions des usages de l’eau sont prescrites sur ces secteurs :

  • Les activités industrielles et commerciales limitent au strict nécessaire leur consommations d’eau.
  • Le suivi particulier des dispositifs de traitement des eaux est renforcé par les exploitants pour éviter toute pollution accidentelle. Toutes les dispositions sont prises pour éviter tout rejet au milieu récepteur superficiel d’eaux insuffisamment ou non traitées et non conformes aux prescriptions réglementaires.
  • Les activités soumises à autorisation ICPE respectent les mesures contenues dans leurs arrêtes d’autorisation ou arrêtes complémentaires, fixant des mesures spécifiques pour économiser l’eau en relation à l’impact de leurs rejets d’eaux résiduaires sur le milieu naturel. 
  • Pour les autres entreprises, il est demandé de recourir à des méthodes de travail permettant d’économiser l’eau. Ces réductions de consommation doivent de faire par :
    • Le suivi des consommations par atelier, et le relevé au minimum une fois par semaine ou mieux chaque jour pour les postes importants ;
    • La recherche des fuites et leur réparation ;
    • La formation et la mobilisation des personnels concernés et des contrôles suivis ;
    • L’étude des modifications de procédés de fabrication permettant d’économiser l’eau de façon pérenne.
    • Afin de réduire les risques de pollution, un rappel doit être réalisé auprès des principaux sites produisant des rejets polluants et une surveillance accrue des rejets les plus significatifs doit être mise en place.

Vous trouverez ci-contre l’arrêté préfectoral réglementant provisoirement l’usage de l’eau du 25 juillet 2019

Il contient :

  • En Annexe I : Les mesures fixées dès franchissement du seuil de vigilance en fonction des usagers de l’eau.
  • En Annexe II :  La listes des communes concernées par les recommandations et/ou restrictions d’usages de l’eau.

Contact:

  • Julie THIPLOUSE, Chargée de Mission Eau
  • Tel: 03 44 79 80 57
  • Mail: