Orientations de la Direction Départementale de la Protection des Populations

La DDPP met en œuvre dans le département les politiques relatives à la protection et à la sécurité des consommateurs.

  • Générer en PDF
  • Suggérer

Le bilan de la DDPP pour l’année 2011, tous secteurs et toutes réglementations confondus, s’établit comme suit : 3340 établissements visités (contre 3562 en 2010) dont 1115 pour lesquels un ou plusieurs manquements significatifs à graves ont été relevés (1 pour 3 visites) (1002 en 2010 soit 1 pour 3,5 visites).

 

  • Concernant la branche alimentaire, des anomalies récurrentes ont été constatées (mauvaise gestion des stocks, locaux vétustes/mal entretenus, chaîne du froid non maîtrisée, défaut de formation à l’hygiène ou encore absence d’autocontrôles). Dans ce domaine, il faut également noter l’évolution de la réglementation touchant aux modalités de contrôle et de sanction lorsqu’une infraction en matière de sécurité alimentaire est constatée ; que ce soit dans la distribution, l’industrie ou la restauration.
  • Pour ce qui est de la branche non alimentaire, la DDPP a dégagé des axes prioritaires d’action : la protection des consommateurs à faible pouvoir d’achat (contrôle des magasins hard–discount et des solderies), le suivi de l’information précontractuelle du consommateur en GMS (contrôle des campagnes promotionnelles), l’affichage du prix des carburants et sa conformité avec le site internet gouvernemental et le suivi des nouveaux modes de consommation: les supermarchés drive, les sites de vente en ligne, le rachat d’or, les offres de crédits affectés dans les secteurs de l’automobile et de l’ameublement…

Contact :

Direction Appui aux Entreprises
Sandrine Tannière
Responsable du Service Développement Durable