Des molécules interdites à l’école

D’après une étude danoise, il est apparu que certaines fournitures scolaires contiendraient des phtalates qui sont potentiellement cancérigène

  • Générer en PDF
  • Suggérer

Selon cette étude de l’Agence danoise pour la protection de l’environnement, la présence de phtalates dans les fournitures scolaires (sacs, trousses, crayons et gommes) est avérée. Pourtant, l’Union européenne a interdit l’utilisation de certains de ces phtalates tels que le DEHP (diéthylhexyl phtalate) or l’étude danoise montre que certaines fournitures scolaires telles les gommes en possèdent. Les phtalates sont des perturbateurs endocriniens, c'est-à-dire qu’ils perturbent l’activité hormonale. Ils sont présents dans 90% des PVC et sont identifiés par la réglementation REACH comme « substances préoccupantes ». Pour les autres fournitures (sacs, trousses et stylos), la présence en phtalates ne semble pas poser de problèmes tant que ces fournitures sont utilisées normalement. Les autres phtalates interdits sont le DBP, le BBP, le DINP, le DIDP et le DNOP. Cette information indique donc que d’autres phtalates ont été synthétisés et mis sur le marché.

Les phtalates ne sont pas les seules substances à éviter. Dans certains sacs à dos, on retrouve des composés du styrène qui endommagent le système nerveux et qui sont susceptibles d’être cancérigène également.