Savoir orchestrer une reconversion

De l’industrie à la création d’un commerce spécialisé, avec l’appui efficace de partenaires locaux !

  • Générer en PDF
  • Suggérer

Pouvez-vous vous présenter et présenter votre activité ?

Johann HORDE,  je suis gérant de la société A LA RACINE DU JOUET un commerce de vente de jouets, jouets en bois et articles de puériculture à NOYON.

Quel a été votre parcours jusqu’à votre projet de création ?

Mon parcours professionnel est orienté industrie, j’étais technicien des méthodes. Après 12 ans de travail en Picardie je suis parti travailler dans la fabrication des jouets dans le Jura durant un an et je suis revenu en Picardie avec cette idée : ouvrir un commerce de vente de jouets et d’articles de puériculture.

Quel a été l’élément déclencheur qui vous a donné l’envie de créer?

Je pense que j’ai toujours eu cette envie cependant il y a des périodes dans la vie plus propices pour créer. Après un contrat de travail sur Paris et un temps de transport de plus de 5 heures par jour, je me suis dit il était temps pour moi de me lancer, créer mon emploi à proximité de mon lieu d’habitation.

Quelles ont été les démarches pour construire votre projet ?

En premier lieu j’ai préparé un prévisionnel de financement et un dossier de présentation de mon projet puis j’ai rencontré les acteurs accompagnateurs tels que le manager de centre ville, le chargé de mission à la communauté de commune, le directeur d’Initiative Oise Est. L’idée a été bien accueillie, il ne restait plus pour moi qu’à construire mon projet !

Quel accompagnement avez-vous suivi avec la CCI ? Que vous a-t-il apporté ?

La CCI m’a accompagné en me proposant de participer à son programme d’ateliers experts. Ces ateliers se sont avérés être indispensables dans la phase de construction de mon projet, la protection sociale du dirigeant, la relation avec ma banque, comment informatiser mon entreprise au juste besoin, l’utilisation des réseaux sociaux…. J’ai également suivi la formation 5 jours pour entreprendre, cette formation très complète m’a donné des outils efficaces pour orienter mon activité en terme de marketing et de gestion. La CCI est également à l’écoute de toutes mes questions pour mes premiers pas d’entrepreneur, en tant qu’acteur majeur de la création et du développement d’entreprises, elle nous apporte son expertise.

Quels moyens avez-vous utilisé pour vous faire connaître ?

Pour me faire connaître j’ai créé un blog afin de raconter l’histoire d’une naissance d’une boutique. J’ai mis ce blog en lien avec une page facebook. J’ai également édité quelques flyers. Un point presse est prévu également avec les médias locaux et le journal Entreprises de l’Oise.

Grace à la CCI qui m’a proposé gratuitement un stand pour la prochaine foire de Beauvais qui se déroulera du jeudi 29 mai au lundi 2 juin 2014, j’aurais l’occasion de booster mon activité et ma notoriété.

Quelles ont été les éventuelles difficultés rencontrées ?

Des difficultés on en rencontre chaque jour cependant il faut y faire face, ne pas se laisser dépasser et décourager. Je pense en particulier à l’administratif comme le dossier bancaire, l’obtention du bail et du Kbis. Il y a également l’obtention des prix auprès des fournisseurs alors que l’on n’est pas encore immatriculé.

Et les conseils que vous pourriez donner aux porteurs d'un projet en création ?

Une phrase : « faite vous accompagner ». Il y a tellement de personnes, de services qui peuvent nous aiguiller, nous répondre, nous aider qu’il ne faut pas s’en priver de plus un regard extérieur est toujours bon pour l’émulation du projet.

Un mot : « adhésion ». Votre famille doit adhérer au projet car vous aurez besoin de son soutien permanent durant les longs mois de la création et ensuite également lors de la vie de l’entreprise.

Quel est le jour qui a le plus compté dans votre parcours ?

Cette question est difficile car pour moi chaque jour est une étape et chaque étape compte, chaque rencontre et chaque partenaire aussi. Si je dois en choisir un seul ce sera le jour où le comité Initiative Oise Est a accepté de me prêter 8000€ car c’est finalement un jour pivot.

En une phrase, pouvez-vous nous donner l’état d’esprit de votre société ?

J’ai un slogan : « DES RIRES, DE LA JOIE ….. DU BOIS »

Le Saviez-Vous ?

Interview réalisée par Anabelle DOBRENEL conseillère création-reprise CCI de l’Oise