Plus de 500 personnes réunies à Beauvais, le jeudi 19 mai 2016, au colloque "Canal Seine Nord Europe" (CSNE)

A l'invitation de Philippe Enjolras, Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Oise, plus de 500 personnes réunies à Beauvais, le jeudi 19 mai 2016, au colloque "Canal Seine Nord Europe (CSNE) : où en sommes nous véritablement?". 

  • Générer en PDF
  • Suggérer

En présence de MM. Didier Martin, Préfet de l'Oise, Rémi Pauvros, Député du Nord, Rapporteur de la Mission Parlementaire de la Reconfiguration du CSNE, Stéphane Saint André, Président de Voies Navigables de France ainsi que de nombreux élus du département, les directeurs des services de l’État dans l'Oise et des chefs d'entreprises ; les trois tables rondes ont permis de mieux appréhender l’actualité du projet, ses enjeux et ses retombées en matière de développement économique et sociétal.

« De l’idée imaginée il y a plusieurs dizaines d’années, à la création de la société de projet chargée des travaux, en passant par le lancement du dialogue compétitif en 2011, puis par les deux rapports de Monsieur le Député Rémi PAUVROS, ce dossier, pour lequel nous sommes nombreux à avoir la certitude qu’il se réalisera, n’a pas été, et n’est toujours pas d’ailleurs, un long fleuve tranquille.

Un nombre certain de choses doivent encore se régler, de nature et d’importance fort diverses, qu’il s’agisse de questions financière, technique, ou de planning à arrêter et à respecter.

Un tel projet, nous devons tous nous l’approprier, sans état d’âme ni arrière pensée, les politiques, les collectivités, les services de l’Etat, et surtout les entreprises, petites, moyennes, ou grands groupes, quel que soit leur secteur d’activité.

Il est plus que temps que nous, Chambres consulaires, Groupements patronaux, et plus généralement représentants du monde économique, relancions la mobilisation de nos entreprises, les aidions à participer à ce grand chantier, à se regrouper si nécessaire, pour en devenir des acteurs incontournables, avant, pendant, et après les travaux.

C’est dans ce but que la CCI de l’Oise a organisé cette manifestation, c’est dans ce but que la CCI de l’Oise va relancer son Club logistique pour le transformer en un Club CSNE, c’est dans ce but qu’avec d’autres CCI acteurs du transport fluvial et maritime, notamment celle de Grand Lille, nous souhaitons créer une structure commune ;

Celle-ci aura notamment vocation à définir les axes stratégiques de ce mode de transport, à être animateur de la mise en place de cette stratégie, à élaborer des systèmes logistiques performants et les optimiser, à partager moyens et expérience.

Ce groupement devra faire en sorte que les Hauts de France sachent tirer le plus grand profit du futur Canal, et profiter de sa position géographique tant à son Nord qu’à son Sud, la proximité de Paris ayant depuis plusieurs années déjà donné quelques idées de filières à structurer, voire à créer, sur notre belle terre Isarienne » précise Philippe Enjolras